L’annonce du diagnostic

Il est bien naturel que l’annonce du diagnostic de schizophrénie provoque des sentiments contradictoires et des inquiétudes.

Les patients seront amenés à se poser des questions. Certains seront soulagés que leurs symptômes portent un nom, surtout s’ils en souffrent depuis déjà quelque temps. Ils seront peut-être contents d’apprendre qu’il existe plusieurs traitements pour la schizophrénie. Mais d’autres s’inquiéteront de ce qu’implique la schizophrénie en termes de traitement, ou des conséquences de la maladie sur la vie quotidienne. Ils peuvent craindre que leur vie ne soit plus jamais la même, ou que leurs aidants familiaux ne puissent plus reprendre leurs activités normales. La réaction des amis, de la famille ou des collègues de travail à l’annonce du diagnostic peut également constituer une source d’inquiétude à ce stade.