Signes avant-coureurs

Si les personnes atteintes de schizophrénie sont parfois conscientes qu’elles sont en train de retomber malades ou de rechuter (on parle de « signature de rechute »), elles ne sont pas toujours capables de réagir9.

Souvent, les patients souffrant de schizophrénie manquent de conscience intuitive et ont donc du mal à identifier l’approche d’un épisode. Leurs proches peuvent les aider à détecter rapidement les signes avant-coureurs de rechute. Ces signes peuvent être les suivants : tendance à moins dormir, à moins manger, à ne plus se lever ou à ne pas pouvoir se concentrer comme d’habitude, comportements inhabituels, idées bizarres, mauvaise hygiène personnelle et manque d’intérêt et de motivation pour les activités quotidiennes1. Si ces symptômes sont détectés et traités dès que possible, l’amélioration en sera probablement plus rapide1.