Vie sociale

Le repli sur soi est l’un des symptômes négatifs fréquents de la schizophrénie; les patients éprouvent souvent des difficultés sur le plan affectif, social et motivationnel.

Leurs symptômes peuvent aussi leur faire perdre toute motivation dans la vie de tous les jours, ce qui entraîne un sentiment d’isolement et une incapacité à communiquer avec les autres et à nouer de véritables relations.

La psychothérapie et les traitements psychosociaux d’aujourd’hui peuvent aider les patients à surmonter les barrières sociales associées à la schizophrénie et à mener une vie sociale normale1. Il est important que les personnes atteintes de schizophrénie se sentent à l’aise et acceptées, et leur bien-être général et celui de leur famille en sont améliorés. Il peut être très agréable pour les proches ou les aidants de voir le patient interagir avec d’autres membres de la famille ou des amis et prendre à nouveau plaisir aux activités quotidiennes. Mais pour cela, les symptômes de la schizophrénie doivent être bien contrôlés par la poursuite du traitement conformément aux directives du médecin.