Motivation

La famille et les amis ont un rôle très important à jouer pour motiver leur proche ou leur ami atteint de schizophrénie à continuer à prendre ses médicaments afin d'obtenir les bienfaits d'un traitement à long terme1,9.

Les proches peuvent participer à l'élaboration de stratégies pour garantir que le patient prend ses médicaments conformément aux directives du médecin et que le traitement fait partie intégrante de sa vie et de sa routine quotidienne1,9. Les aidants contribueront ainsi à la prise régulière des médicaments, ce qui est particulièrement important pour en tirer les benfaits à long terme25.

Famille et amis peuvent également détecter les signes précoces indiquant que le patient a des difficultés, quelles qu'elles soient, ou présente des effets secondaires gênants. Ils pourront alors inciter la personne à en informer son médecin. C'est là un aspect très important, car les personnes atteintes de schizophrénie se révèlent parfois réticentes à consulter. Lorsque le médecin aura conscience des problèmes, c'est ensemble qu'ils s'emploieront à trouver une solution pour améliorer la situation. Il peut s'agir de modifier la posologie du médicament antipsychotique, de prescrire des médicaments visant à neutraliser les effets secondaires, ou simplement de donner des conseils pratiques sur la façon de gérer ces effets.