Comment communiquer avec les autres

Les personnes atteintes de schizophrénie s'inquiètent souvent de ce que les autres pensent de leur maladie.

Cela peut les empêcher d'en parler. Une idée répandue est que les schizophrènes sont des « criminels violents » ou présentent un
« dédoublement de personnalité ». La famille et les amis peuvent augmenter la sensibilisation à la schizophrénie en reconnaissant ouvertement la maladie et parlant de ses répercussions. Une relation positive et valorisante entre la personne atteinte de schizophrénie et ses proches améliore sa confiance.