Vie spirituelle

Un sentiment d’appartenance et l’impression de faire partie d’une communauté peuvent être très importants pour le patient et sa famille.

Pour beaucoup de personnes, les croyances spirituelles et religieuses peuvent donner un sentiment de confort, d’identité, de conscience culturelle et d’interaction avec sa communauté. Les groupes confessionnels peuvent offrir un réseau de soutien, tout particulièrement en temps de crise. De tels groupes peuvent également présenter un « visage amical » et jouer un rôle important pour une personne aux prises avec la schizophrénie.

Les églises et autres lieux de culte peuvent offrir une ambiance de soutien pour parler d’une situation, ce qui a pour effet de réduire les sentiments d’isolement, de crainte ou de discrimination. Toutefois, il arrive parfois que les symptômes psychotiques poussent à croire à une relation spirituelle plus importante et parfois angoissante. Les symptômes tels qu’entendre des voix et les idées délirantes de nature religieuse peuvent être identifiés comme des expériences spirituelles et entraîner une vulnérabilité vis-à-vis de certains groupes religieux.