Bienvenue! Ce site est destiné à offrir des informations et outils utiles et interactifs aux personnes touchées par la schizophrénie.

Mécanique du
cerveau et rechutes

L’idée de voir un proche atteint de schizophrénie faire une rechute peut être bouleversante et terrifiante. Pour en savoir plus sur les rechutes et ce que vous pouvez faire pour aider à les prévenir, regardez cette courte vidéo et faites défiler la page vers le bas pour en savoir plus.

Répercussions d’une rechute

Pour une personne atteinte de schizophrénie, une rechute est un retour ou une aggravation des symptômes à la suite d’une période de rémission. Ce type de changement peut être intense et terrifiant, tant pour le patient que pour ses aidants26.

Une rechute peut être débilitante pour tous ceux qui sont concernés. Les patients peuvent avoir une perte d’estime de soi, en plus de voir leur vie professionnelle, scolaire ou sociale perturbée. Les familles et les aidants doivent assumer un plus lourd fardeau émotionnel, psychologique et financier, et les ressources en soins de santé peuvent être sollicitées davantage1.

Après chaque rechute28, 32:

  • le rétablissement peut être plus lent et moins complet;
  • il peut être plus difficile de retrouver le niveau de fonctionnement antérieur;
  • la maladie risque d’être plus réfractaire au traitement;
  • les hospitalisations peuvent être plus fréquentes et plus longues;
  • des changements progressifs de la structure du cerveau (neurodégénérescence) peuvent être observés;
  • le risque de suicide peut augmenter.

Il est essentiel de réduire le risque de rechute et de reconnaître les signes avant-coureurs, car chaque rechute peut augmenter les symptômes persistants27.

Si un de vos proches est atteint de schizophrénie et que vous vous inquiétez de son état, le fait d’agir pourrait aider à prévenir une rechute complète.

Les renseignements suivants ont été compilés pour vous aider à mieux comprendre les rechutes en cas de schizophrénie1.

Causes de rechute

Le facteur contribuant le plus souvent à la rechute est le fait de ne pas prendre les médicaments tels que prescrits (ce qu’on appelle non-observance ou observance partielle)22.

En raison de la nature de la schizophrénie, certaines personnes peuvent ne pas reconnaître qu’elles ont besoin de médicaments et peuvent arrêter de prendre ceux qui leur ont été prescrits.1 Voici d’autres raisons pour lesquelles les patients font des rechutes26:

  • Stress accru, comme en situation de crise ou lors d’expériences de vie indésirables
  • Sommeil ou repos insuffisant
  • Consommation d’alcool ou de drogues illicites

Questionnaire sur vous et vos médicaments

Répondez à ce bref questionnaire pour vous aider, vous et votre médecin (ou le médecin de votre proche), à comprendre vos sentiments (ou ceux de votre proche) à l’égard des médicaments.

Répondez au questionnaire

Signes avant-coureurs

Si un de vos proches est atteint de schizophrénie, vous pouvez l’aider en reconnaissant les signes et symptômes précoces d’une rechute et en y réagissant. Le fait de comprendre et d’agir pourrait contribuer à prévenir une rechute complète.

Apprenez-en plus sur les signes à surveiller

Regardez un court film sur Mark,

un jeune homme atteint de schizophrénie, qui a cessé de prendre ses médicaments sans en parler à son médecin.

Regardez maintenant

Vous cherchez des réponses?

Si l’état de santé d’un membre de votre famille ou d’un ami vous inquiète, utilisez notre arbre de décision interactif pour obtenir des conseils personnalisés.

Cliquez ici pour commencer

Projet de traitement

Les antipsychotiques réduisent le risque de rechute et d’hospitalisation chez les patients rétablis d’un épisode aigu de schizophrénie22.

Les options thérapeutiques peuvent comprendre une pilule (orale) à prendre tous les jours ou un médicament injectable à action prolongée administré toutes les deux semaines ou tous les mois. Peu importe le plan de traitement choisi, il est extrêmement important de prendre le médicament comme prescrit par le médecin1.

Si la personne dont vous prenez soin a arrêté de prendre ses médicaments:

Essayez de savoir pourquoi – elle pourrait présenter des effets secondaires ou croire qu’elle n’a plus besoin de prendre ses médicaments, ou simplement avoir de la difficulté à se souvenir de les prendre

Encouragez-la à parler à son médecin de tout problème qu’elle peut avoir avec ses médicaments

Rappelez-lui le moment où elle doit prendre ses médicaments

Parlez-lui de certains des problèmes qu’elle avait avant de commencer le traitement

Demandez des conseils à son médecin sur la façon de l’aider à prendre ses médicaments aux bons moments/comme prescrits1

Parlez au médecin de votre proche au sujet des choix de traitement

Pour ce qui est du traitement de la schizophrénie, il existe différentes options pour différentes personnes. Les bienfaits possibles de chaque option sont décrits pour vous aider, vous et votre proche, à prendre la bonne décision en collaboration avec son médecin, afin qu’il puisse continuer à prendre son médicament comme prescrit.

Pour en savoir plus sur les options de traitement, dont celles que vous ne connaissez peut-être pas, cliquez sur les liens ci-dessous.

Réduire le risque de rechute

Les patients doivent s’entendre avec leur médecin et leur famille sur un plan de traitement et de prévention des rechutes qui leur convient1.

Vous pouvez aider votre proche à réduire son risque de rechute par les moyens suivants2:

Établissez un système de soutien pour votre proche, afin qu’il puisse respecter le plan de traitement convenu

Assurez-vous qu’il prend la pilule qui lui a été prescrite tous les jours ou qu’il reçoit son injection toutes les deux semaines au bon moment (ce qu’on appelle l’observance thérapeutique)

Assurez-vous qu’il se présente aux rendez-vous à la clinique et adhère bien aux autres aspects de son plan de traitement

Utilisez le journal que vous pouvez télécharger à partir de ce site Web, afin de l’aider à se souvenir du moment où il doit prendre ses médicaments, à consigner des sentiments et à noter des événements au quotidien

Si un membre de la famille ou un ami a récemment fait une rechute, il pourrait se sentir confus ou désabusé à l’égard de son traitement. Votre appui peut être indispensable pour l’aider à continuer à recevoir les soins appropriés. Voici quelques ressources pour vous aider

Affichage optimisé pour Internet Explorer 8.0 ou une version ultérieure. Le présent site Internet est édité par Janssen Inc., qui est seul responsable de son contenu. Réservé aux résidents du Canada.
La photographie peut présenter des mannequins et est utilisée à des fins d’illustration seulement.
© 2016 Janssen | Dernière mise à jour: 20 janvier 2015 SUEW150423F